Nouvelles règles


Acquisition de nouveaux sorts et rituels

Choix du sort

Lorsqu'il cherche à obtenir un nouveau sort (rituel), le haut-rêvant doit d'abord s'interroger sur les effets de celui-ci, c'est-à-dire définir ce sort (rituel). Une fois ce choix réalisé, il lui faut trouver ce sort au sein du rêve. Cela revient à rechercher, par l'intermédiaire du draconic, le processus mental permettant de provoquer l'effet désiré. D'un point de vue pratique, le haut-rêvant va lire des signes draconics, soit qui s'imposeront d'eux-mêmes, soit qu'il aura cherché activement, et il interprétera au sein de ces derniers les "syllabes" qui misent bout à bout formeront le sort (rituel).

Méditation

C'est la méthode active qui permet de trouver un signe draconic. Tous les hauts-rêvants en connaissent l'usage, il s'agit en fait du procédé technique inventé par ces derniers.

1. Choix du support

Pour synthétiser un sort, il convient de trouver un support adéquat, en effet chaque sort (rituel) a plus ou moins de rapport avec tel ou tel support; on parle de pertinence. Au cours du processus de synthèse, le haut-rêvant devra, dans le but de se simplifier la tâche, trouver les support en adéquation avec le sort (rituel) qu'il convoite.

Notez que l'effet du sort lui-même, pour autant qu'il soit visible et durable, constitue un support des plus pertinents (rapport direct, selon la table ci-dessous). Il est donc possible de se "transmettre" des sorts entre hauts-rêvants par ce biais.


Table 1: Pertinence du support utilisé pour la synthèse d'un sort (rituel)
Pertinence Diff. Gain Exemple de pertinence
rapport direct 0 7 une étoile la nuit pour synthétiser lanterne
rapport proche -3 5 un animal mort pour synthétiser peur
rapport éloigné -7 3 une monture pour synthétiser bulle volante
aucun rapport imp. 0 un corps nu pour synthétiser terre en eau

2. Recherche des signes draconics

Une fois le support choisi, il va s'agir de trouver en son sein les fameuses "syllabes", ou signes draconics, constituants élémentaires du sort (rituel). Pour ce faire, on effectue après une recherche active de 60 minutes, un jet d'Empathie ajusté selon la Table 1. Cette phase de méditation demande du calme et de la concentration, elle occasionne 2 points de fatigue. Il est possible, le cas échéant, de s'aider de ses connaissances sur un support pour trouver le signe draconic; on utilise alors la compétence qui s'y rapporte. L'ajustement du jet dépend exclusivement de la pertinence du support choisi. De plus, un échec total se traduit par un perturbation mentale (une queue de dragon) consécutif à la profonde concentration nécessaire pour la méditation.

Exemple: Tamago le Tchi, haut-rêvant spécialisé en Hypnos recherche le rituel d'Invocation d'un Guerrier Sorde. En guise de support, il utilise un bout d'armure, un objet tout à fait pertinent (Table 1, rapport direct). La difficulté du jet d'Empathie est donc de 0.
Qui plus est, Tamago a eu l'occasion de se faire la main à la forge et dispose du niveau +2 en Armurerie, compétence se rapportant au support. Il va donc faire un jet d'Empathie/Armurerie à +2, soit 72% (en comptant 12 d'Empathie). Il décide de méditer 1 heure, soit 2 fois 60 minutes, ce qui lui donne droit à deux jets de dé. Avec un 59, le premier est une réussite normale, avec un 26, le deuxième est une significative.


Table 2: Jet de recherche du signe draconic
Résultat du jet d'Empathie Difficulté du jet de lecture
réussite normale -7
réussite significative -3
réussite particulière 0

3. Lecture d'un signe

Le signe vient d'être découvert dans le rêve même du support, il n'y a plus qu'à le lire en montant dans les Terres Médianes. Une fois monté, il reste un round au demi-rêve pour trouver la case de résonance et lire le sort (rituel). Cette case de résonance dépend uniquement du sort (rituel), c'est la case d'où il sera lancé une fois acquis. La résonance trouvée, il ne reste plus qu'à réussir un jet d'Intellect/draconic ajusté selon le résultat du jet de lecture en utilisant la voie dont le sort (rituel) fait partie.

Exemple: Tamago le Tchi est donc parvenu 2 fois à trouver un signe draconic. A chaque fois, il monte en demi-rêve, en l'occurrence dans la Cité Sordide, case du rituel qu'il recherche. Il a 14 en Intellect et +6 en Hypnos. Son premier est à -7 (réussite normale, selon Table 2), soit 14 à -1, soit encore 63%. Avec un 64, il rate de justesse et ne gagne aucun point. Son deuxième jet est à -3 (réussite significative, Table 2), soit 14 à +3, soit 91%. Avec 02, il fait une réussite critique et obtient 3 points de tâche (voir ci-dessous).

4. Gain d'un nouveau sort

La synthèse n'est pas immédiate mais nécessite un certain nombre de méditations. On utilise pour cela le système de points de tâche dans son ensemble. Chaque jet de Lecture d'un signe draconic fait gagner (ou perdre) un certain nombre de points de tâche, selon le système habituel. Un échec total signifie une incompréhension et non seulement rallonge la synthèse (à cause de la perte de points de tâches), mais aussi ajoute 1 à la difficulté du jet de Synthèse. Lorsque le nombre de points de tâche nécessaire est acquis (voir Table 3), il faut encore réussir la synthèse proprement dite, c'est-à-dire Intellect/draconic à la difficulté du sort convoité, ajusté négativement par les échecs totaux, positivement par les points en trop (et par l'ajustement astrologique pour les rituels). Cela revient à lancer le sort en utilisant Intellect au lieu de Rêve. Si le jet est réussi, le demi-rêve redescend et le sort (rituel) est maintenant connu. Dans le cas contraire, le demi-rêve redescend, mais il faut recommencer le jet de Synthèse. Un échec particulier fait perdre un point de tâche pour rien et peut obliger à re-méditer, un échec total fait perdre la moitié des points et augmente de 1 la difficulté du prochain jet de Synthèse.


Table 3: Difficulté de synthèse d'un sort (rituel) en fonction de la compétence de draconic
Niveau du sort convoité Nombre de points à obtenir
inférieur ou égal au draconic 10 points
supérieur de 1 niveau au draconic 20 points
supérieur de 2 niveaux au draconic 30 points
supérieur de 3 niveaux au draconic 40 points
au-delà inaccessible

Exemple: L'Invocation d'un Guerrier Sorde est de niveau -8 et Tamago le Tchi a +6 en Hypnos. Il y a donc 2 niveaux de différence, ce qui signifie qu'il lui faudra accumuler 30 points de tâche (Table 3), avant de pouvoir tenter le jet de Synthèse.
Après un certain temps, Tamago a enfin accumulé assez de points, en l'occurrence 32. Il va donc faire son jet de Synthèse à -8 (difficulté du sort) -1 (un échec total en cours de route) +2 (deux points de tâches en trop) +6 (Hypnos) +4 (il attend son heure de chance maximale), soit Intellect/Hypnos à +3 (14 à +3), soit encore 91%. Avec un 44, Tamago réussit sans problème à assimiler ce nouveau rituel.

Signes draconics

Il s'agit de la voie la plus onirique, la plus naturelle, lorsque les signes draconics apparaissent directement au coeur du rêve. La procédure de lecture présente quelques différences avec la méditation. Déjà, le signe draconic s'impose de lui-même, évitant la recherche et le jet d'empathie. Par contre, la case où il existe une résonance est variable en fonction du support. La recherche de la case de résonance se fait comme décrit dans les règles (Livre II, page p.27). La difficulté du jet de lecture dépend de la pertinence du support du signe (voir Table 1). Le nombre de points obtenus dépendent de la réussite du jet de lecture. Il s'exprime en pourcentage de la valeur du signe, selon la table de conversion du stress. Un échec total augmente toujours la difficulté du jet de synthèse.

Notez bien qu'il est toujours possible de suivre la procédure normale de lecture des signes draconics, en mettant alors les éventuels points acquis dans une des Voies du Draconic.

Exemple: En se promenant dans les bois (tant que le loup n'y est pas), Tamago le Tchi remarque un caillou fort bizarre qui bloque un ruisseau. A la surface du caillou apparaît un signe draconic. En veine de gentillesse, le Gardien admet que le caillou fendant les flots a un rapport éloigné avec le Rituel d'Invocation d'un Guerrier Sorde. Le signe pourrait donc être lu à -7.
Tamago monte en demi-rêve et, suite à un voyage accéléré, trouve une résonance dans des Monts. Le jet de Lecture est donc Intellect/Hypnos à -7, soit 14 à -1, soit 63%. Tamago fait 62, ce qui correspond à une réussite normale. Selon la table de conversion du stress, cela signifie que Tamago reçoit 50% de la valeur du signe (qui était de 12 points), soit 6 points (de tâche).


Crédits
Fabien Janots, annoté par Roboduck

Home Liens vers d'autres sites Collection de PNJs Critiques et présentations d'écrits Une imposante collection de sorts Mondes et lieux à visiter Recherche dans le site Liste du matériel paru Présentation du jeu Questions & réponses Règles additionnelles et autres aides de jeu Voyages, aventures, découvertes!