Nouvelles règles


Nager et Survivre dans l'Eau

Les règles sur la Natation dans Rêve de Dragon version 2 sont traitées page 34 du livre des Voyageurs. Les règles liées à la noyade apparaissent page 53. Mais un certain nombre de points restent dans l'ombre, d'autant plus que les scénarios proposés avec les règles invitent les voyageurs à prendre des bains plus ou moins forcés. Au nombre de ces questions : quand faut-il utiliser la Mêlée (page 34), l'Agilité (page 18) ou la Constitution (page 18) pour les jets de Natation ? Combien de temps peut-on rester sous l'eau avant d'avoir besoin de reprendre son souffle ? Vous trouverez quelques propositions de réponses en lisant ce qui suit. Les règles de la version 2 ont servi de base, et sont complétées et précisées sans être modifiées. Ainsi, la natation se pratique de trois manières : la nage normale, dite barbotage, la nage rapide, et la descente en apnée.

Encombrement : Les jets de nage sont tous ajustés négativement par le nombre de points d'encombrement portés, y compris ceux des vêtements et chaussures portés sur soi.

Draconic : rien n'empêche la pratique du Draconic sous, ou sur l'eau, dès lors que la personne ne commence pas à se noyer (éventuellement, le haut-rêvant devra réussir un jet de Volonté à 0 normalement ajusté à la fatigue et aux points de Vie perdus). Il ne lui est pas possible de nager ce round-ci.

Table des Ajustements en Eau Froide

de-10 à -5 : -4
de -4 à 0 : -3
de 1 à 5 : -2
de 6 à 10 : -1

Table des Ajustements en Eau Chaude

de 45 à 49 -1
de 50 à 54 -2
de 55 à 59 -3
de 60 à 64 -4
de 65 à 69 -5 & BL
de 70 à 74 -6 & BL
de 75 à 79 -7 & BG
de 80 à 84 -8 & BG
de 85 à 89 -9 & BG
de 90 à 94 -10 & BG
de 95 à 100 -11 & BG

BL: blessure légère

BG: blessure grave

BC : blessure critique

Nager normalement, barboter

Jet : si le nageur maîtrise la natation, que les conditions sont favorables et la distance courte, aucun jet n'est nécessaire. Sinon, effectuer un jet d'Agilité / Natation ajusté en fonction des conditions (eau houleuse, force du vent, présence d'un courant).

Fatigue : aucune fatigue pendant 2 fois SC minutes. Puis, le nageur perd un point d'Endurance par round jusqu'à - Endurance. Lorsque cette valeur est atteinte, le nageur perd immédiatement autant de points de Fatigue qu'il a perdu d'Endurance. Les éventuels malus s'appliquent à compter de maintenant. Le nageur, s'il continue, perd 1 point d'Endurance et de Fatigue toutes les SC minutes.

Distance parcourue et risque de noyade : La distance parcourue est _ de la vitesse de marche, soit 3 mètres. Lire la distance parcourue dans la table, en fonction du type de réussite. En cas d'échec normal, le nageur ne réussit pratiquement pas à avancer. Avec un échec particulier, il s'éloigne de son objectif. Un échec total annonce un début de noyade.

Nager rapidement

Jet : Mêlée / Natation ajusté en fonction des conditions (eau houleuse, force du vent, présence d'un courant).

Fatigue : le nageur perd un point d'Endurance par round jusqu'à - Endurance. Lorsque cette valeur est atteinte, le nageur perd immédiatement autant de points de Fatigue qu'il a perdu d'Endurance. Les éventuels malus s'appliquent à compter de maintenant. Puis, il perd 1 point d'Endurance et de Fatigue toutes les SC minutes.

Distance parcourue et risque de noyade : la distance parcourue est _ de la vitesse de marche, soit 6 mètres. En fonction du type de réussite ou d'échec, la distance parcourue peut être plus élevée, ou moindre. Se reporter à la table de natation. Un échec total annonce un début de noyade.

Descendre en apnée

Jet : Constitution / Natation ajusté en fonction des éventuels courants, et de la visibilité (transparence de l'eau, présence d'algues, etc.).

Fatigue : la fatigue résultant de cet effort est la même que lorsque la personne nage rapidement.

Distance parcourue et risque de noyade : elle est la même que lorsque la personne nage normalement. Comme précédemment, la nature de la réussite informe sur le nombre de mètres parcourus, la base étant de 3 mètres. En cas d'échec normal, le nageur ne se déplace pratiquement plus. En cas d'échec particulier, il commence à paniquer (jet de Volonté ajusté aux conditions ; en cas d'échec, début de noyade). En cas d'échec total, le nageur commence à se noyer.

Retenir sa respiration sous l'eau: limite de temps

Les voyageurs ne peuvent pas rester éternellement sous l'eau. Les chiffres proposés tiennent compte du fait que les personnages marchent de longues journées et ont un bon entraînement physique.

Les (12 + niveau en Natation) premiers rounds sous l'eau ne posent aucun problème de respiration. Ensuite, les jets de nage sont ajustés à -1, de manière cumulative, tous les deux rounds (-1 pour les rounds 1 et 2, -2 pour les rounds 3 et 4, -3 pour les rounds 5 et 6, etc.).

Noyade et réanimation

En cas de début de noyade, le personnage perd 1d6 points d'Endurance par round. Il peut alors être sonné. Lorsque son Endurance arrive à 0, il perd 1d4 points de Vie par round. Ce décompte ne s'arrête que lorsque le nageur est réanimé. Pour retourner sur la berge, ou retrouver la surface, si le nageur est accompagné, il se fera aider. Par contre, s'il est seul, surtout en apnée, l'accident peut devenir mortel.

Pour réanimer un noyé, il convient d'effectuer des jets de Dextérité / Chirurgie à -4, avec une période d'un round. Dès qu'un point de tâche est acquis, la perte de 1d4 points de Vie par round cesse. Le décompte reprend en cas d'échec particulier ou total. De plus, un échec total entraîne un malus de -1 sur tous les jets de réanimation. Chaque point de tâche permet au noyer de récupérer un point de Vie, sauf le dernier qui est dû au fait qu'il est tombé inconscient.

Option: Température de l'eau

La température de l'eau, lorsqu'elle est excessive, influe également sur les performances des nageurs. Cette règle s'applique lorsque la température de l'eau est supérieure à 45 degrés (source naturelle d'eau chaude) ou inférieure à 10 degrés (lac de montagne, torrent, période hivernale, etc.).

Chaque round, le nageur effectue un jet de Constitution ajusté en fonction des tables ci-après. En cas de réussite, rien ne se produit. Si le résultat est un échec, le nageur perd autant de points d'Endurance que l'ajustement lu dans la table. Le personnage peut être sonné. Dans l'eau chaude, à partir de 65 degrés, la perte d'Endurance s'accompagne d'une blessure légère, puis grave, et enfin critique, en fonction de la température de l'eau. Un échec total double les dommages.

Aide de jeu parue dans le Tinkle Bavard n°28


Crédits
Jacques Giralt

Home Liens vers d'autres sites Collection de PNJs Critiques et présentations d'écrits Une imposante collection de sorts Mondes et lieux à visiter Recherche dans le site Liste du matériel paru Présentation du jeu Questions & réponses Règles additionnelles et autres aides de jeu Voyages, aventures, découvertes!