Nouvelles règles


Pour quelques bardes de plus

ou

Le codificateur à grande crête s'attaque à la musique dans Rêve de Dragon

Extrait de rêve:

"Perceline (agacée): Ô Dragon présidant soi-disant à mes destinées, trouves-tu normal de faire fi de la virtuosité que je déploie d'ordinaire avec ma syrinx, et que je sois incapable de sortir deux notes cohérentes de ce simple pipeau de berger?
Moi: mais ce sont les règles, susceptible et un tantinet précieuse Perceline; tu sais, nous devons nous aussi nous plier à certaines contraintes...
Perceline (tapant du pied): ah oui? Alors explique-moi pourquoi l'autre grand matamore, qui sait tout juste tenir sa dragonne sans se blesser, est capable de se battre avec une flamberge à deux mains sans que cela semble choquer personne? Il n'a jamais appris à s'en servir, que je sache? Il y a vraiment deux poids et deux mesures (!).
Moi (coi):... "

Je n'ai pas répondu à Perceline, car elle a parfois un caractère un peu entier, et ça ne lui fait pas de mal de mijoter quelques temps, mais il me semble qu'elle a raison. Le noble art de la musique vaut bien la technique du combat, et mérite qu'on s'y attache autrement que par "musique: compétence particulière à développer complètement pour chaque instrument". Voici quelques propositions, dans la lignée des développements existant déjà pour d'autres activités.

A la base, une classification des instruments en sept familles, contenant forcément une part d'arbitraire: Bois, Cuivres, Claviers, Cordes frottées, Cordes pincées, Percussions à membrane, Percussions diverses. On peut déjà se poser des questions sur la signification d'un niveau +10 en castagnettes, par exemple. Comment déterminer l'expérience nécessaire pour l'atteindre en comparaison du niveau équivalent en violon? Il existe bien évidemment des morceaux de haute virtuosité pour justifier le second cas, qu'en est-il du premier? L'écart entre les différentes familles, et entre les différents instruments qui les composent est-il homogène? Probablement non! On y reviendra, mais ces questions se posaient déjà avec la règle originale. Le but n'est pas de tout codifier, mais de fournir un cadre cohérent, que chaque gardien pourra utiliser et adapter selon sa connaissance de la musique, et les cas particuliers qui se présenteront à lui.

Le système proposé fonctionne avec des troncs communs, définis comme suit:

-8 à -4: bases de la musique: solfège, règles générales d'interprétation, harmonie, rythme, etc. Autrement dit, pour un personnage ayant atteint le niveau -4 sur un instrument, l'apprentissage de n'importe quel autre devient une compétence générale.
-3 à 0: bases de l'utilisation d'une famille d'instruments. Dans cette zone de compétence, le personnage ne maîtrise pas vraiment son instrument, ou tout juste, et peut utiliser de manière un peu primaire toute la famille (comme pour les compétences épée une main / deux mains par exemple).
+10 à +11: spécialisation sur un instrument particulier. Le personnage acquiert les tours de main particuliers à un instrument donné, et cette virtuosité n'est pas vraiment transférable sur un autre.

Ainsi, Perceline connaissant la syrinx à +9, le psaltérion à +4, et le tambour à -2, pourra-t-elle essayer de jouer sur une flûte à bec à 0, une cithare à 0, des timbales à -2, et un virginal à -4 (cf. tableau ci-dessous).

Pour tenir compte des remarques faites en préambule, un gardien plus pointilleux pourra sortir du cadre ainsi fixé. Par exemple, appliquer un simple malus, variable suivant le niveau de maîtrise, pour passer d'un instrument à un autre très proche dans son utilisation. Ainsi, avec un malus fixé à 2 entre psaltérion et cithare, Perceline pourrait utiliser celle-ci à +2. Elle pourrait aussi tenter le triangle à -3, ayant déjà -2 en tambour, mais cette estimation ne serait plus valable avec un xylophone (utilisation radicalement différente), ou à un niveau plus élevé de maîtrise (tours de mains particuliers...).

Voici le tableau de base des instruments, limité à un certain nombre de ceux d'entre eux qui étaient déjà apparus sous une forme ou une autre vers la renaissance. Pour les autres, le gardien des rêves se documentera, ou en usera selon sa fantaisie. N'étant pas musicien moi-même, j'ai pu y glisser quelques erreurs involontaires.

Bois Flûte à bec, pipeau, fifre, syrinx, aulos, hautbois, chalumeau, clarinette, vèze, cornet, bombarde, cornemuse, bauducherier
Cuivres Trompette, buccin, cor, tuba, trombone, trompe, corne, olifant, saquebute
Claviers Hydraule, virginal, épinette, orgue, harpsicorde, clavecin
Cordes frottées Vielle, viole, pochette, viole de gambe, rebec
Cordes pincées Harpe, lyre, psaltérion, luth, cithare, mandoline, guitare, banjo, tympanon, cistre
Percussions à membrane Tambour, grosse caisse, tambourin, timbales
Percussions diverses Xylophone, cymbales, gongs, sistres, claquettes, clochettes, triangle, grelots

Les musiques et chants draconiques

Je propose la réhabilitation de cette règle optionnelle de Denis Gerfaud, parue dans le Miroir des Terres Médianes n° 5. Elle est adaptable telle quelle à la deuxième édition, et traduit bien l'importance de la musique dans le rêve.

Lutherie

Un personnage désirant explorer cette voie (compétence spécialisée débutant à -11) pourrait également s'inspirer de ce système, avec les troncs communs définis ainsi: jusqu'à -4: travail des matériaux de base, apprentissage théorique; jusqu'à 0: entretien courant d'une famille (accord, petites réparations); au delà, interventions plus importantes et fabrication pour un instrument donné, en spécialisation.

Annexe

Rappel des chapitres des règles concernant la musique, le chant ou la danse:

  • Qualité des actions: Livret 1 des règles, pages 16 et 17
  • Variété des actions: Livret 1 des règles, page 18
  • Le moral: Livret 1 des règles, page 89
  • Jeux et divertissements: Du voyage et des voyageurs, pages 57 à 60
  • Musiques et chants draconiques: Miroir des terres médianes n°5

Aide de jeu parue dans le Tinkle Bavard n°42

Commentaires

Cet article a suscité un commentaire, que je vous livre tel quel:

Commentaire de Jean-Michel Thoral

"Dans votre article, assez intéressant d'ailleurs, la base (comparer une arme et l'utilisation d'un instrument de musique) me paraît un peu osée : autant une technique utilisée avec une arme longue peut être facilement "recyclée" avec une arme courte, car le principal souci pour passer de l'une à l'autre est le rapport poids du corps/poids de l'arme, et l'allonge qui est différente, autant un instrument nécessite un sérieux apprentissage (ne serait-ce que dans les bases pour apprendre à rapidement passer d'une note à l'autre, les mécanismes en jeu ne sont pas identiques."

"Par exemple, j'ai pratiqué pendant 9 ans le cor d'harmonie. Quand, sur la partition, il y avait un do de marqué, le cor étant un instrument transpositeur, je devais jouer un fa. Si j'avais dû passer à la trompette, par exemple, pourtant assez proche au niveau de la technique instrumentale, il aurait fallu que je produise un do... Sans compter qu'il aurait fallu aussi battailler pour trouver la bonne combinaison de pistons pour une note donnée, et le placement correct des lèvres sur l'embouchure..."

"En gros, j'aurais pu tirer des sons à peu près continus et mélodieux d'une trompette, après quelques tentatives, mais rapidement, je n'aurais pas tellement pu faire mieux... (et encore je n'ai pas parlé d'instruments de torture, comme le trombonne à coulisse qui demande une précision de geste diabolique... ;o) Alors, de là à jouer un morceau entier...

Compte tenu de ces remarques, j'utiliserais plûtot l'idée du tronc commun jusqu'à -4, puis ensuite, obligation d'investir des points de stress pour monter au-delà, sachant que jusqu'à zéro, les points d'expérience investis sont doublés jusqu'au niveau zéro si l'instrumentiste connaît un des intruments dans la catégorie... Mais pas plus.

Autre précision : le nombre d'instruments maîtrisés au delà de zéro devrait être limité (par le score le plus bas en FR intellect et dextérité (vive la première édition!))."


Crédits
Archiben

Home Liens vers d'autres sites Collection de PNJs Critiques et présentations d'écrits Une imposante collection de sorts Mondes et lieux à visiter Recherche dans le site Liste du matériel paru Présentation du jeu Questions & réponses Règles additionnelles et autres aides de jeu Voyages, aventures, découvertes!