Questions & réponses



  1. Mon personnage a été empoisonné par un poison mortel. Un des voyageurs m'accompagnant m'a coupé le bras pour éviter que le poison ne se répande dans l'organisme. Puis-je récupérer mon bras par une potion de soin? Dans les règles, il est dit que les potions de soin ont comme effet la disparition totale des blessures: cela inclut-il l'amputation?

    R: Il paraît tout à fait exagéré de considérer l'amputation comme une blessure. C'est bien plus que cela. Ce que peut faire la potion de soins est de faire regagner tous les points de vie perdus à cause de l'amputation, mais pas régénérer le bras.
    Il n'y a, a priori, aucune magie capable de faire cela dans Rêve de Dragon. Ceci dit, comme l'acte de magie revient, en fait, à modifier la réalité en influençant le Rêve des Dragons, rien ne semble s'opposer à la création d'un sort qui ferait repousser des membres perdus. Il s'agirait toutefois d'un sort assez difficile (R-10 au moins), voire d'un rituel, qui se ferait par Hypnos, puisque c'est la voie de la magie individuelle (on image difficilement une zone d'Oniros de "désamputation"...).
    Reste encore que le MJ pourrait organiser une quête dont le but serait de changer le cours du Rêve, non pas par magie, mais juste par certaines actions des personnages, peut-être à certains endroits bien précus, où le rêve est plus fragile, dont le résultat ultime serait que le personnage serait à nouveau rêvé entier par les Grands Rêveurs. Il pourrait être amusant de considérer que la récupération du bras entraîne alors la perte d'autre chose, comme, par exemple, l'expérience accumulée entre-temps, comme si les Dragons faisaient simplement marche arrière dans leurs souvenirs. Bref, pas de solution magique simple, mais un gros potentiel ludique.

    R no2: Plusieurs remarques en vrac. La première est qu'il faudrait peut-être envisager un abaissement définitif des points de vie en cas d'amputation, puisque la masse corporelle se trouve réduite (c'est juste une suggestion, je n'ai pas réfléchis à sa quantification).
    La deuxième remarque concerne la relative inutilité de l'amputation, à moins qu'elle ne soit effectuée immédiatement. En effet, chaque poison met un certain temps à agir, ce qui est appelé la "période" dans les règles. Le temps que l'effet du poison soit remarqué (c'est-à-dire au moment où le premier jet de dé est nécessaire), le poison s'est déjà répandu dans tout le corps et l'amputation ne sert plus à rien.
    Et il faudrait aussi se méfier d'imposer une opération aussi douloureuse et risquée qu'une amputation à une personne déjà affaiblie par un empoisonnement.
    Thierry Charrot

  2. Il est dit qu'une réincarnation peut avoir un âge différent de l'incarnation "originelle" (la précédente, donc), mais peut-on envisager des changements importants dans les caracatéristiques? Voire un changement de race (ce dernier point est sujet à caution, j'y songe pour un PNJ)? En effet, dans la mesure où les PJs peuvent se réincarner en enfants ou en vieillards, et que ceux-ci ont des caracatéristiques abaissées (Livre I p.24), on devrait pouvoir dire que le principe de la conservation des caracatéristiques n'est pas absolu. De plus, le développement des caractéristiques se faisant également par l'exercice, on devrait pouvoir se retrouver avec des réincarnations très différentes en terme de caractéristiques (par exemple, un personnage qui grandit dans une famille bourgeoise et fait de longues études aura des caracatéristiques différentes du même né dans une famille de bûcherons). Alors, que reste-t-il finalement de constant entre deux incarnations? La réponse semble s'imposer: le Dragon rêveur! Dans ce cas, qu'est-ce qui l'empêche de rêver un homme en groin, voire en grouine?

    R: D'un point de vue purement technique, la réincarnation et l'archétype dans Rêve de Dragon permettent à un joueur de ne pas tout perdre lorsque son personnage meurt. Certes, il doit recommencer à zéro en ce qui concerne les compétences, mais il conserve, par contre, les augmentations de caractéristiques qu'il a durement acquises au cours des aventures. Or donc, si l'on part du point de vue que la conservation des caractéristiques n'est qu'un artifice pour adoucir la mort d'un personnage, on peut très facilement s'imaginer que cette règle ne doit pas être absolument suivie à la lettre. Si le MJ a de bonnes raisons de le faire, pourquoi ne pas imposer des changements plus radicaux qu'une nouvelle palette de compétences: forts changements d'âge, changement de sexe, changement de race...
    Toutefois ceci n'est clairement pas prévu d'origine dans les règles. En effet, le chapitre sur l'archétype (livre I, pp. 72 et suivantes) et surtout l'encadré sur la mort d'un personnage (livre I, p. 76) sont très clairs: le personnage meurt, puis se réveille instantanément ailleurs, avec d'autres compétences et un âge différent, mais essentiellement identique (jusque dans les signes particuliers, c'est écrit noir sur blanc!). Bref, la seule chose que le canon semble tolérer sont d'éventuelles variations de caractéristiques dues à l'âge.
    Ceci dit, cela ne devrait pas arrête un MJ entreprenant. Chacun a fait ses variations sur le jeu et imaginer des réincarnations beaucoup plus variées est un exercice potentiellement intéressant. Il faut néanmoins alors modifier les règles de l'archétype. En effet, il n'est plus juste la somme des compétences de toutes ses incarnations, mais aussi la somme de toutes leurs caractéristiques. Ceci implique que le personnage n'hérite pas automatiquement des caractéristiques de l'archétype: celles-ci représentent un plafond à la création du personnage. Il faut alors éventuellement varier le nombre de points à dépenser dans les caractéristiques, afin que le joueur ne se sente pas trop floué lorsqu'il recrée un personnage après de nombreuses aventures. Ainsi, s'il avait gagné, disons, 4 points de caractéristiques avec son précédent personnage, il serait de bon goût de lui donner 164 points de création, au lieu de 160. En plus, si le personnage décédé avait dépassé le niveau de l'archétype dans une caractéristique, il faudrait ajuster l'archétype à la hausse, comme pour les compétences.



{Signature}
Home Liens vers d'autres sites Collection de PNJs Critiques et présentations d'écrits Une imposante collection de sorts Mondes et lieux à visiter Recherche dans le site Liste du matériel paru Présentation du jeu Questions & réponses Règles additionnelles et autres aides de jeu Voyages, aventures, découvertes!