Race for the Galaxy

Posté le 31.05.2008

J'ai beaucoup de retard avec mon blog, mais si la vie était calme et simple, ça se saurait. Donc voilà du rattrapage de la dernière journée de jeux que j'ai organisée. Et quel rattrapage! Sans aucun doute, Race for the Galaxy est mon coup de coeur du moment.

Race for the Galaxy est un jeu de gestion. A partir d'un monde de départ et de quelques cartes dans sa main, chaque joueur doit essayer de bâtir l'empire galactique le plus mieux puissant. Pour ce faire, il va s'agir de construire des développements et de coloniser des planètes (pacifiquement ou millitairement). Tout ceci est représenté par des cartes (pas de plateau dans ce jeu). De manière assez particulière (et un peu déroutante au début), les cartes servent aussi à payer ses actions. Par exemple, si l'on veut construire un développement qui coûte 3, on doit défausser trois cartes de sa main. Certaines planètes peuvent produire des ressources, qui sont aussi représentées par des cartes, mais qui restent alors face cachée. C'est étonnant au début, mais on s'y fait très bien.

Plus qu'un jeu de cartes ou de gestion, Race for the Galaxy est jeu combinatoire, dans la lignée de Magic. Planètes et développements peuvent se combiner pour des effets parfois décisifs sur le cours de la partie. Cet aspect me faisait un peu peur au début. Je craignais qu'il ne faille trop d'expérience pour pouvoir jouer de manière satisfaisante à Race for the Galaxy. C'est un peu vrai, bien sûr, mais ce n'est pas essentiel (et c'est ce qui fait que j'aime beaucoup Race for the Galaxy, contrairement à Magic). La chance peut parfois compenser l'expérience, ce qui peut sembler frustrant. Au contraire, je trouve que cela donne une certaine fraîcheur au jeu et le rend accessible à plus de monde, ce qui signifie plus de partenaires :-).

Un autre aspect très plaisant est le fait que les actions sont décidées et exécutées en simultané. Ceci fait que Race for the Galaxy est un jeu rapide malgré les prises de chou inhérentes aux jeux de gestion. Une partie se joue en une heure environ (un peu moins avec des habitués, un peu plus avec des débutants), ce qui est extrêmement abordable pour un tel jeu et permet d'enchaîner plusieurs parties.

Reste que le jeu peut être déroutant au début, à cause de certains mécanismes inhabituels et aussi à cause des nombreux symboles utilisés sur les cartes. Personnellement, je m'y suis vite fait, mais ça peut demander un temps d'adaptation.

Race for the Galaxy possède de nombreuses qualités et il s'est hissé immédiatement parmi les meilleurs jeux de ma ludothèque. Si vous avez une occasion de l'essayer, ne la ratez pas.