Metropolys

Posté le 17.10.2008

Metropolys est le dernier jeu en date de Sébastien Pauchon, compatriote que je finirai bien par réussir à rencontrer :-) Il s'agit d'un jeu d'enchères et de placement. Chaque joueur incarne un entrepreneur qui construit des immeubles dans une métropole flambant neuve. Chacun va enchérir pour les endroits constructibles. La "monnaie" des enchères sont les immeubles. Chaque joueur dispose de 13 immeubles, numérotés de 1 à 13.

Ces enchères sont asez amusantes. En effet, le joueur qui lance l'enchère, choisit un quartier encore non construit et y place un de ses immeubles. Le joueur suivant, s'il désire suivre l'enchère, doit placer un immeuble de valeur supérieure dans un quartier adjacent. L'enchère se déplace donc sur le plateau. Le dernier à enchérir laisse son immeuble sur place, les autres reprennent leur billes.

Le but dans tout cela est d'atteindre des objectifs secrets (chacun en a deux). Un premier objectif est de type majorité: il s'agit d'avoir la majorité des immeubles dans un type de quartier donné (il y en a 5). Le second objectif permet de collecter des points pour certains types de configuration: 3 immeubles adjacents, 2 immeubles vis à vis d'un pont, 3 immeubles autour d'une place, etc.

Tous ces objectifs rapportent des points en fin de partie. En plus de cela, il y a des occasions de glâner un certain nombre de points en cours de partie, en construisant des immeubles dans des quartiers où se trouvent des jetons (il y a aussi des malus). Les objectifs rapportent plus, mais beaucoup de jetons peuvent faire la différence. Il y a encore un bonus pour avoir construit l'immeuble le plus haut de chaque arrondissement (le plateau est divisé en 5).

Metropolys est un jeu fluide aux règles simples. Les enchères sont amusantes, fines et parfois méchantes. Les parties sont relativement courtes (moins d'une heure) et l'envie d'en enchaîner plusieurs est assez forte. Vraiment très agréable.