Lords of Xidit

Posté le 17.10.2015

Lords of Xidit est la réédition d'Himalaya, revue et corrigée. Cette nouvelle version incorpore des éléments de l'extension et améliore certains points de règles. Elle amène aussi un nouveau thème: exit les yaks et leurs conducteurs, les personnages incarnent désormais des héros de Xidit, qui vont recruter des troupes pour libérer les cités assiégées.

Le principe de base reste le même: on programme ses actions pour le tour, puis on se déplace de ville en ville, soit pour recruter les troupes qui s'y trouvent, soit pour combattre la menace qui l'attaque. Vaincre une menace permet de choisir deux récompenses parmi trois proposées: construire une guilde de magie, faire chanter ses exploits par les troubadours (célébrité) ou amasser des richesses.

Ces trois critères vont déterminer le vainqueur à la fin de la partie. Ils sont évalués dans un ordre déterminé aléatoirement au début du jeu. A cinq joueurs, ce sont les deux joueurs les plus faibles qui sont éliminés lors de la première évaluation. Rien ne leur sert alors d'être très fort dans les deux autres critères. Si l'on ne passe pas la barre de la première évaluation, on ne compte plus! A la seconde évaluation, un autre joueur est éliminé. Il n'en reste donc plus que deux pour le dernier critère, le plus fort l'emportant bien sûr.

Cette mécanique est vraiment intéressante, car l'ordre des critères change la dynamique de la partie. Lorsqu'il s'agit des guildes de magie, le jeu est très tendu. En effet, les possibilités de construction sont limitées et, surtout, le score de chacun est facile à calculer (il s'agit de la somme des étages construits). A l'opposé, quand c'est la fortune qui est le premier critère, impossible de suivre le classement des joueurs, car les pièces sont cachées derrière un petit paravent personnel. Cela donne plus de flou, avec l'avantage d'entraîner moins de découragement. Il est aussi plus facile de rattraper une petite fortune. Une faible célébrité également.

Une autre différence d'avec Himalaya est l'introduction de "colosses", des menaces spéciales, qui apparaissent épisodiquement et qui peuvent être combattues depuis n'importe quelle ville. Leur influence est assez faible, toutefois leur présence permet à des joueurs qui seraient un peu loin de l'action de grappiller quelques récompenses, qui peuvent faire la différence.

Lords of Xidit est une version plus mûre et plus aboutie d'Himalaya, servie par un très beau matériel. Le seul reproche que je lui ferais est d'avoir des règles un peu confuses à force de vouloir trop bien expliquer.