Les Chevaliers de la Noisette

Posté le 17.08.2007

Les Chevaliers de la Noisette est un jeu pour enfants (dès 6 ans) créé par Klaus Teuber, que l'on ne présente plus (mais rappelons quand même quelques-unes de ses créations telles que Adel Verpflichtet, Löwenherz, Entdecker et, bien sûr, les Colons de Katane). Inutile de dire que, avec le palmarès du monsieur, j'étais très curieux d'essayer une de ses créations pour les enfants.

Dans ce jeu, chacun incarne un écureuil qui doit faire ses réserves pour l'hiver en récoltant des noisettes, puis en les stockant dans un arbre. La base est un jeu de parcours: à son tour, on lance un dé pour un résultat variant entre 1 et 3, qui indique le nombre de cases dont on doit se déplacer. Toutefois, le circuit peut être parcouru dans les deux sens, avec en plus un chemin de traverse et les accès aux arbres. Il y a donc plus de liberté de mouvement que dans le jeu de l'oie.

Il y a deux destinations de mouvement: les arbres (il y en a 2 sur le plateau) et les clairières. Dans chaque clairière se trouve une pile de cartes, face cachée. Le joueur prend la première et la regarde discrètement. Si c'est une noisette, il la prend et la place devant lui face ouverte. Si c'est un autre animal de la forêt (renard, blaireau, etc.), il la repose face cachée. Si un autre joueur connaît cette carte (parce qu'il est déjà passé par ici), il dit à haute voix qui est sur la carte. S'il dit juste, le joueur qui a retourné la carte perd ses noisettes.

La seule manière de sauver ses noisettes pour de bon et d'aller dans un arbre pour les stocker. Mais il y a intérêt à accumuler les noisettes avant de se rendre à un arbre, car les gains sont exponentiels.

Ainsi, les Chevaliers de la Noisette introduisent de manière simple et très maligne de nombreuses notions fondamentales de jeu: choisir un déplacement en fonction des risques (on craint les clairières où l'on sait que se trouvent d'autres animaux), mémoriser des cartes, tenter la chance (ne pas poser ses noisettes tout de suite pour gagner plus). Un petit jeu tout à fait épatant et très pédagogique.