Jaipur

Posté le 31.10.2009

Jaipur est un petit jeu de cartes pour deux personnes, créé par mon cher compatriote Sébastien Pauchon. Et ce n'est pas pour flagorner, mais c'est très bien. J'ai eu l'occasion de l'essayer hier, à l'occasion d'une soirée Joca (dont je ne cesse de vous parler, je sais).

Dans Jaipur, chacun incarne un marchand qui va vendre des marchandises dans le but de devenir le plus riche. Un peu à la manière des Aventuriers du Rail, on pioche des cartes au centre de la table et on essaye de former des familles dans sa main. Avec ces cartes, on achète des jetons, de la famille correspondante (cuir, tissu, épices, diamant, rubis, or). Si l'on parvient à faire une famille de 3, 4 ou 5 cartes, on obtient, en plus, un jeton bonus. La valeur des jetons bonus est variable, mais va croissant avec le nombre de cartes jouées (3, 4 ou 5, donc).

Le mécanisme de pioche est toutefois plus sophistiqué que ce que j'ai mentionné ci-dessus. A la place de piocher juste une carte, on peut aussi en prendre plusieurs, mais il faut alors en remettre autant de sa main dans la pioche (la pioche étant constituée de 5 cartes, face ouverte). En plus des six matières, il y a encore des chameaux. A son tour, on peut choisir de prendre tous les chameaux de la pioche d'un coup. Les chameaux ne sont pas pris en main (qui est limitée à 7 cartes), mais forment une pile de côté. Lorsque l'on choisir de piocher plusieurs cartes, on peut en remplacer autant que l'on veut (et que l'on peut) par des chameaux.

Jaipur est un jeu très simple, fait de petits mécanismes subtils, qui en font un jeu très agréable et passablement malin. Il y a une part de hasard au niveau des cartes qui sont retournées, qu'il faut savoir accepter, mais qui évite que le jeu ne soit purement stratégique, ce qui le rendrait sans doute ennuyeux. Le graphisme est également très agréable.

Une très chouette découverte, qui va sans doute trouver le chemin de ma ludothèque.

Mise à jour:

Ca y est, Jaipur est dans mon ludothèque. Et mon avis reste toujours aussi positif. De plus le matériel est vraiment très soigné. C'est la marque de fabrique de Sébastien Pauchon, une vraie attention aux détails. Pour vous en convaincre, j'ai ajouté une petite photo. Admirez le thermoformage, qui est dans le thème!