Fresko

Posté le 22.05.2010

Fresko est un jeu de gestion, de ce genre où l'on acquiert des petits cubes de bois avec lesquels on accomplit ensuite des choses. La particularité de Fresko - et ce qui fait une grande partie de son charme - est que ces petits cubes représentent de la peinture. En effet, chaque joueur incarne un peintre commandité pour réaliser le plafond d'une chapelle. Or, pour peindre, il faut des couleurs. Les petits cubes représentent ainsi des peintures de différentes couleurs, que l'on va pouvoir ensuite mélanger: un cube rouge et un cube bleu vont donner du violet. Un cube violet et un autre cube rouge produisent du rose, et ainsi de suite.

Malgré le thème plutôt abstrait, le côté mélange de couleurs est très sympathique et donne une "vie" aux sempiternels petits cubes de bois. Pour le reste, Fresko contient des mécanismes relativement intéressants, sans être totalement novateurs. Outre la peinture, l'autre ressource de base du peintre sont ses ouvriers. Il faut veiller à être gentils avec ces derniers, c'est-à-dire à ne pas les faire lever trop tôt le matin, sans quoi l'un d'entre eux peut finir par vous quitter. Au contraire, un bon parton bénéficiera d'un employé de plus. Les peintures s'achètent au marché, en commençant par le joueur qui s'est levé le plus tôt ce jour-là, qui bénéficie d'un plus grand choix, mais qui paye aussi les prix les plus élevés. Il y a un lot de couleurs (tirées au hasard) à prendre par joueur, mais un lot est entièrement épuisé, même si un joueur n'en acquière pas l'intégralité. Il est donc possible d'être méchant et de faire disparaître un beau lot même s'il ne nous intéressait pas vraiment.

Les ouvriers qui ne sont pas allés faire des emplettes vont pouvoir activement peindre le plafond de la chapelle, faire des mélanges de couleur, réaliser des portraits (qui rapportent de l'argent, il faut bien vivre) ou se délasser en allant au théâtre, ce qui améliore leur humeur. Il y a plein de petits mécanismes divers dans Fresko et il serait trop long de tous les détailler ici. Parlons juste du plafond de la chapelle: il est découpé en un certain nombre de cases. Chaque case requiert au moins deux couleurs différentes, soit des couleurs de base, soit des couleurs qui s'obtiennent par mélange. Les cases sont donc plus ou moins difficiles à réaliser, mais rapportent également plus ou moins de points de victoire.

Fresko m'a beaucoup plu, mais se pose évidemment la question de savoir s'il est assez bon pour s'ajouter aux autres jeux de cubes déjà sur mes étagères. Au vu de la fréquence relativement basse à laquelle je joue, je dois (malheureusement) répondre par la négative. Mais que cela ne vous décourage pas de l'essayer, Fresko a beaucoup de mérites, dont le moindre n'est pas celui d'avoir utilisé les cubes en bois de manière créative. J'ai pris beaucoup de plaisir à faire des mélanges.