Dschunke

Posté le 25.02.2011

Dans Dschunke, chaque joueur incarne un marchand qui achète et vend des marchandises dans un marché composé de jonques. Il y a 5 jonques en tout, chacune représentant une des quatre marchandises, la cinquième étant un "joker" permettant de prendre la marchandise de son choix.

Sur chacune des jonques sont empilées des caisses aux couleurs de différents joueurs. Les caisses sont représentées par des barettes en carton, "valant" chacune trois caisses. Au début du jeu, chaque joueur a trois caisses (une barette, donc) sur 4 des 5 jonques. Une des actions possibles lors d'un tour est de rajouter une ou deux barettes sur une jonque. Il peut y avoir un maximum de trois barettes côte-à-côte. Les barettes supplémentaires viennent s'empiler par-dessus, à 90°. C'est le nombre de caisses visibles qui détermine combien un joueur a de caisses sur une jonque donnée. A son tour, ce nombre indique combien un joueur peut prendre de marchandises ou d'argent lorsqu'il joue sur cette jonque, sachant que le minimum est toujours de 3.

Voilà qui pose le décor. Du point de vue des actions, il y en a 5 à disposition au début de chaque tour: sur trois des jonques, se trouvent des marqueurs (qui se déplacent d'une jonque à chaque tour), qui "activent" ces jonques: sur l'une, on va pouvoir acheter des marchandises, sur l'autre prendre de l'argent, sur la troisième poser des barettes. Deux actions supplémentaires sont indiquées sur le bord du plateau de jeu. Ces actions changent à chaque tour et peuvent être effectuées sur une des deux jonques qui n'ont pas de marqueur.

C'est dans deuxième phase du tour que les marchandises sont vendues, au cours d'enchères aveugles. A chaque tour de jeu, une tabelle est tirée au hasard, qui indique la valeur de chaque marchandise à ce tour. Une marchandise peut ramener de 1 à 4 yuans ou donner le droit de tirer une carte spéciale. Chaque joueur prépare en cachette les cartes de son choix. Celui qui a la majorité dans une marchandise donnée emporte la mise. Tout le monde défausse ses cartes. S'il reste une ou plusieurs marchandises qui n'ont pas été adjugées, on refait un tour d'enchère, après quoi on s'arrête de toute façon.

L'argent sert à gagner, c'est tout :-)

Dschunke est un jeu bien sympathique. Il y a quelques petits mécanismes que je n'ai pas décrits et qui rehausse encore le jeu. Ce n'est pas un jeu exceptionnel, mais il y a des mécanismes relativement originaux et, en tout cas, une combinaison de mécaniques pour marquer des points agréable, qui prend un peu la tête, mais pas trop. Un jeu de poids moyen de très bonne tenue.