Codenames

Posté le 09.09.2016

Codenames est le dernier succès en date de Vlaada Chvátil, le monsieur auquel on doit, entre autres, Through the Ages. Connu plutôt pour ses gros jeux de stratégie, le voilà qui livre un jeu simple et rapide, qui a largement séduit son public, jusqu'à décrocher le Spiel des Jahres.

Dans ce jeu, les joueurs sont répartis en deux équipes, elles-mêmes séparées entre un maître espion et des espions "ordinaires". Au centre de la table, se trouve un carré formé de 25 cartes, chacune portant un mot de code. Chaque code peut appartenir à une des deux équipes (les bleus et les rouges), représenter un simple témoin ou être le redoutable assassin.

Chacun son tour, les maîtres espions tentent de faire deviner à leurs coéquipiers des codes de leur équipe. Pour cela, ils ne peuvent dire qu'un seul mot, mais qui peut permettre de faire deviner plusieurs codes d'un coup. La première équipe qui a découvert tout ses codes a gagné. Deviner le code d'un témoin représente un coup dans l'eau, sans autre conséquence que de n'avoir eu aucun succès ce tour. Par contre, si le maître espion fait deviner l'assassin, la partie est perdue immédiatement pour son équipe.

Codenames est un jeu très amusant, avec une bonne tension. Le coup d'essayer de faire deviner plusieurs mots à partir d'un autre est bien trouvée. Cela pousse à prendre des risques. Ceci étant, dans la pratique, nous nous sommes assez souvent retrouvés dans des situations où ce genre de combinaison était presque impossible à trouver, ce qui était un peu décevant. Pas au point de nous dégoûter de Codenames, toutefois. Toute la famille y a pris du plaisir.