Cities pour 7 Wonders

Posté le 16.12.2012

Cities est la deuxième extension pour 7 Wonders, après Leaders. Elle introduit un nouveau paquet de cartes, noires, qui représentent les milieux interlopes et autres compromissions du pouvoir. Ces cartes sont ajoutées à chaque Âge, à raison d'une carte par nombre de joueurs. Chaque Âge dure donc un tour de plus. L'extension fournit également des leaders et des guildes en relation avec les cartes noires.

De nouveaux mécanismes viennent avec ces cartes. La diplomatie permet à un joueur de se retirer de la prochaine phase de conflit. Ses deux voisins vont donc s'affronter directement, comme s'il n'était pas là. Les dettes, elles, font perdre de l'argent à tous les autres joueurs, pas seulement aux voisins de celui qui la joue. Deux nouvelles merveilles complètent l'extension, Petra, qui ressemble beaucoup aux Pyramides de Gizeh (avec une face B très amusante), et Byzance qui joue sur la diplomatie.

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé cette nouvelle extension, les cartes noires sont intéressantes. J'aime particulièrement la dette, qui permet d'étendre les interactions à toute la table. La diplomatie est amusante en tant que carte, mais je l'ai trouvée peu convaincante comme pouvoir d'une merveille (Byzance), car cela force un peu trop la main au niveau stratégie.

Il y a toutefois un bémol important: parmi les cartes noires se trouvent des cartes d'espionnage, qui permettent de copier un symbole scientifique chez un autre joueur. Cela permet de faire des scores encore plus importants sur les cartes vertes, au point d'introduire un vrai déséquilibre (qui commençait déjà à se marquer avec Leaders). Ce serait dommage de se priver de Cities pour autant, mais il semble recommandable de laisser les cartes d'espionnage de côté.

Cities permet aussi de jouer à 8 et en équipes. Je n'ai pas pratiqué la forme par équipe, mais, à la description, je l'ai trouvée assez peu convaincante.