Caylus sur iPad

Posté le 24.02.2012

Caylus a été adapté pour iPad. J'étais curieux de voir comment un jeu de plateau passablement complexe survivait à cette transition, après des adaptations réussies, mais de jeux plus simples, comme Smallworld ou Les Aventuriers du Rail.

Le résultat est assez bon, quoique pas entièrement convaincant à mon goût. Pour ce qui est du placement des ouvriers, pas de problème: un simple glisser-déposer permet de placer les ouvriers sur les divers bâtiments. Ca se gâte un peu avec la vue d'ensemble du jeu. Le plateau de Caylus est riche, avec la route comme élément central, entourée des murailles du château royal, des piles de bâtiments à construire, du tableau des privilèges, etc. Sur iPad, ces éléments péripériques sont présents sous forme d'onglets, ce qui ne permet pas de tout avoir à l'oeil. Avec les bâtiments, c'est encore pire, car il faut beaucoup faire défiler l'écran pour voir toutes les constructions disponibles. C'est sur ce point que j'ai été le plus gêné.

Je n'ai fait, pour l'instant, que trois parties de Caylus. Le jeu est plus rapide en affrontant l'ordinateur, mais une partie ne se torche quand même pas en 10 minutes. Il faut en compter plutôt 30 à 45, peut-être moins avec l'habitude (j'étais un peu rouillé). La grande question est la qualité de l'AI. Je n'ai pas fait assez de parties pour y répondre. De plus, lors des deux premières parties, mes souvenirs des règles étaient trop imprécis et j'ai fait beaucoup d'erreurs. Par contre, j'ai gagné la troisième :-) De manière assez curieuse, je me suis rendu compte que le fait que l'ordinateur joue vite me foutait la pression, me poussant à jouer vite - et, donc, à faire des erreurs - alors qu'il n'y a aucune limite de temps à la réflexion.

Globalement, l'adaptation est donc plutôt réussie, mais je ne suis pas sûr d'apprécier Caylus sur iPad. Une partie reste relativement longue. Certes, on ne passe pas des plombes à attendre que les autres joueurs cogitent. D'un autre côté, il y a moins d'animation qu'avec des êtres humains autour de la table, et le jeu, déjà passablement mécanique, devient encore plus froid. Je trouve que, tant qu'à passer un certain temps sur un jeu sur iPad, je préfère encore un jeu qui soit plus propre à la plateforme.