Carcassonne - Die Stadt

Posté le 19.03.2006

Carcassonne - Die Stadt est une des variantes les plus récentes de Carcassonne et, à mon avis, une des plus abouties (la plus récente est Carcassonne - Neues Land, mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'y jouer). Die Stadt, comme son nom peut le laisser à toute personne ayant réussi à imbiber ne serait-ce qu'un minimum de mots d'allemand, se déroule à l'intérieur de la ville (comme Die Burg; si vous ne suivez pas, je vous colle une interro à la fin).

Les principes de base sont les mêmes: on pioche une tuile, on la place à la suite des autres, puis, on peut choisir de poser un de ses petits bonshommes pour s'assurer une influence sur une structure. Dans Die Stadt, on en compte trois: les chemins, les marchés et les baillages. Les deux premiers sont comptabilités dès qu'ils sont terminés, le dernier à la fin du jeu. Rien de très nouveau jusque là, si ce n'est que seule la continuité des chemins doit être assurée.

Ce qui change est que, vers le tiers de la partie, on commence à bâtir des murs autour de la ville. Non seulement cela fournit une autre occasion de marquer des points, mais les murs vont surtout agir comme une limite du terrain de jeu. Le gros intérêt est que l'apparition des murs introduit un changement de stratégie en cours de partie.

Disposant d'un peu plus de règles et de conditions de placement plus souples, Die Stadt se trouve être moins familial que les autres jeux de la série. Personnellement, c'est une de mes variantes préférées. Et comme tous les membres de cette grande famille, Carcassonne - Die Stadt est très esthétique, voir la photo de fin de partie ci-dessous.