Agricola: Terres d'élevage

Posté le 06.08.2014

Terres d'élevage, c'est la version d'Agricola pour deux personnes. Allégée et simplifiée, mais avec le même bon goût.

Une partie de Terres d'élevage se déroule en 8 tours. Chaque joueur dispose de 3 ouvriers, lui permettant de réaliser trois actions par tour. On retrouve des actions familières d'Agricola: prendre des ressources (sur des cases avec accumulation ou pas), prendre des animaux ou effectuer des constructions. Dans Terres d'élevage, pas de cartes, pas de cultures. Il s'agit essentiellement de construire des enclos et d'y mettre des animaux. La capacité d'un enclos peut-être augmentée grâce à des auges.

Ni la famille des fermiers, ni leur maison ne se développe. Tout au plus y a-t-il la possibilité d'améliorer la maison de base, ce qui donne quelques points de victoire supplémentaires à la fin. Les constructions sont essentiellement des stalles, qui peuvent se transformer ultérieurement en étables, qui permettent d'abriter plus d'animaux. Plus quelques bâtiments spéciaux, limités à un exemplaire de chaque.

Dans Terres d'élevage, le nerf de la guerre sont les animaux. De base, chaque animal vaut un point de victoire. Il y a des bonus à grappiller, mais les animaux représentent plus de la moitié des points que l'on marque. Or, pour héberger des animaux, il faut clôturer des champs pour en faire des enclos. Construire des barrières est ainsi une action critique, d'autant plus que leur nombre est limité. Les bâtiments sont également importants dans ce cadre, car chacun est considéré comme étant entouré de barrières de tous les côtés. Un bâtiment permet donc de clôturer plus rapidement, en sus de ses avantages inhérents.

Terres d'élevage est une adaptation très réussie d'Agricola. Plus léger, il s'apprend plus vite et se joue beaucoup plus rapidement (la partie doit tourner autour des 30 minutes quand on connaît bien le jeu). Tout cela en restant intéressant, c'est un pari ardu qui est réussi là avec succès. J'ai juste quelques doutes quant à l'intérêt sur le long terme, ça pourrait devenir répétitif, puisque ce jeu n'a pas toute la variété amenée par les cartes de son grand frère (les extensions pallient apparemment à ce problème, avec une grande variété de bâtiments spéciaux). A part ce petit bémol, Terres d'élevage est une vraie réussite. Je vous encourage fortement à l'essayer.