River of Gods

Posté le 22.08.2010

Voilà la livre pour lequel j'ai lu la Petite histoire de l'Inde. River of Gods, de Ian McDonald. Il s'agit d'un roman cyberpunk se déroulant en 2047, centenaire de l'indépendance de l'Inde. Sauf que, dans cette histoire, l'Inde n'existe plus vraiment. Déchirée par ses tensions ethniques, elle a éclaté en plusieurs nations. L'action se passe dans un pays appelé Bahrat, centré autour de la ville de Varanasi (anciennement Bénarès), une des cités saintes de l'hindouisme (mais aussi du bouddhisme et du jaïnisme).

L'histoire tourne autour des intelligences artificielles. Dans cet univers, leur puissance a été limitée, de crainte qu'elles ne dépassent les êtres humains et se retournent contre eux. Seuls quelques pays font fi de ces restrictions - imposées par les Etats-Unis - ce qui leur assure un florissant business, au prix d'une certaine hostilité des Américains. Le Bahrat est de ceux-là. Ce pays est donc un peu leur refuge et c'est de là qu'elles vont tenter de trouver une solution pour échapper à la pression croissante contre elles.

La structure du livre est axée autour de quelques personnages principaux, avec chacun leur chapitre en alternance. Parfois, ils se croisent, mais jamais tous. La taille des chapitres diminue au fur et à mesure que le livre avance, ce qui contribue de manière très efficace à augmenter l'intensité de l'action. Le livre se termine par un gros chapitre final, coupé en courts paragraphes, ce qui donne une réelle accélération de la narration.

L'histoire est intéressante, les personnages aussi. Le fait que le livre se déroule en Inde est passablement dépaysant (et je ne suis effectivement pas fâché d'avoir amélioré un peu mes connaissances sur ce pays auparavant) et ajoute à la satisfaction de la lecture. Bref, une très bonne lecture. Je n'avais encore rien lu de Ian McDonald, mais je ne m'arrêterai pas là, surtout qu'il y a un recueil de nouvelles dans le même univers que River of Gods (Cyberabad Days).