Osama

Posté le 20.03.2015

Osama est un roman de Lavie Tidhar, qui parle, ô surprise, d’Osama Bin Laden. L’action se déroule dans un univers alternatif, proche du nôtre, avec une technologie moins développée (à vue de pif, elle est au niveau des années 1960-1970). Sur cette autre Terre, un détective privé est mandaté pour retrouver l’auteur d’une série de romans ayant pour héros un certain Osama, un homme qui planifie et finance des attentats terrifiants (ambassades américaines, buildings à New York, métro de Londres; vous voyez le genre).

Le privé se retrouve vite confronté à des gens qui s’opposent à sa recherche. Les contacts se font plus insistants et plus violents au fur et à mesure que la piste de l’auteur mystérieux se réchauffe. Certaines personnes semblent être chargées de protéger la réalité de ce monde, afin d’éviter que des "fantômes" d’un autre univers (celui d’Osama, justement) viennent y semer le chaos.

Je n’ai pas du tout aimé ce roman. J’ai fait l’effort d’aller jusqu’au bout, pour voir où cela menait. Résultat: à rien. Je ne sais pas si Tidhar utilise toujours le même style, mais je l’ai trouvé lourd et peu inspiré, avec un rythme lent. En plus, je soupçonne ce roman d’être un hommage au polar à l’ancienne, avec détective privé fumeur, alcoolique et désabusé, dont je n’ai jamais été fan.

En lisant le résumé du livre, j’avais interprété qu’il s’agissait d’une étude un peu similaire à La part de l’autre, appliquée au célèbre barbu. Il n’en est rien. Et Tidhar n’a certainement pas la classe d’Eric-Emmanuel Schmitt.