L'Oeil du Dragon

Posté le 12.09.2006

L'Oeil du Dragon, de Ann McCaffrey, est un des derniers avatars de la série des Dragons de Pern. Autant le dire tout de suite, ce n'est pas le meilleur. Ce livre se passe dans le passé, par rapport à la série principale, au moment de la seconde chute de Fils (autrement dit, la première après la création des Dragons par les premiers colons). Comme dans la série principale, on trouve un Seigneur qui ne croit pas au retour des Fils et qui refuse de préparer son Fort pour les chutes. Ce Seigneur va cumuler les outrages jusqu'à ce qu'il soit enfin déposé et que les choses rentrent dans l'ordre.

Cette trame est un peu fine pour soutenir un livre de plus de 300 pages. En effet, il ne se passe pas grand-chose d'autre. Certes, il est intéressant de voir l'époque à laquelle les dernières machines apportées par les colons ont lâché et comment les Pernais ont finalement lâché prise par rapport à leur héritage terrien: les universités décident de changer radicalement leur programme et de ne plus enseigner que ce qui est utile aux Pernais. C'est aussi à cette époque que sont créés les chants d'enseignement, bien connus dans la série originale. Ce n'est donc pas totalement dépourvu d'intérêt, mais ça n'en suscite pas beaucoup non plus.

En plus, on se farcit dans presque tous les chapitres à quel point les Chevaliers-Dragons sont des gens formidables (audacieux, justes, bons, intelligents) et leurs Weyrs des structures d'exception où tout un chacun peut réaliser son plein potentiel. Cette utopie trop sucrée semble bien adolescente et on se dit qu'Ann McCaffrey est peut-être tombée un peu trop amoureuse de ses créations. Ce sentiment était déjà présent dans les premiers livres, mais les événements épiques le reléguait au second plan. Dans ce nouvel opus, il n'y a rien pour le cacher.

La série compte encore un tome, et je vais le lire dans la foulée vu que je l'ai, sinon je crois que je n'aurais jamais le courage de m'y mettre.