Debout les Morts

Posté le 25.02.2008

Debout les morts est le deuxième livre de Fred Vargas que je lis, après Ceux qui vont mourir te saluent. J'avais pris beaucoup de plaisir au premier et tout autant au second. J'y ai retrouvé tout ce qui m'avait plu. A savoir surtout les personnages. L'intrigue en elle-même n'est pas fracassante, ce qui est un peu dommage pour un roman policier, mais les personnages relèvent le tout magistralement.

Les principaux protagonistes du livre forment une incroyable galerie d'excentriques et de marginaux. En même temps, aucun personnage n'est réellement exceptionnel, en tout cas pas dans le sens du héros qui réussi tout. Ce sont tous des gens qui essayent de se débrouiller tant bien que mal dans la vie, marginalisés soit par leur passion (trois sont historiens acharnés, un de la Préhistoire, un du Moyen Age et un de la Grande Guerre), soit par leur vécu (flic pourri, cantatrice à la retraite, etc.). Ils interagissent pour former un quotidien à la fois banal et bizarre, car même les scènes de la vie de tous les jours prennent une allure un peu fantastique avec une telle collection de personnes.

Par-dessus ce quotidien déjà tordu, vient se greffer un mystère, lorsque la cantatrice à la retraire disparaît soudainement, pour réapparaître sous forme de cadavre calciné quelques jours plus tard. Les trois historiens, et ceux qui gravitent autour, se lancent alors dans une enquête pour trouver le meurtrier de celle qui était leur voisine.

Un très bon roman, extrêmement agréable à lire.