Broken Angels

Posté le 19.03.2013

Broken Angels, de Richard Morgan, est le deuxième tome des aventures de Takeshi Kovacs, commencées dans Altered Carbon. Kovacs est de retour à ses premières amours, engagé comme mercenaire dans une guerre qui ravage une colonie séparatiste. Aucun camp n'est plus noble que l'autre, les exactions sont monnaie courante et les civils ne sont guère que du pop-corn.

C'est dans cet environnement charmant, qu'une archéologue fait une découverte majeure, un artefact extraterrestre aux capacités inouïes (j'essaye de ne pas spoiler). Kovacs se retrouve embarqué dans un plan pour vendre cet objet à une des corporations actives sur la planète, avec promesses d'une masse de fric à la clé, mais aussi d'emmerdements maximum. D'autres personnes semblent être au courant et veulent cet artefact pour elles-mêmes. L'atteindre et planter l'équivalent technologique d'un drapeau dessus ne sera pas simple et n'ira pas sans coûts humains prohibitifs. On ne fait pas d'omelette sans nucléariser des oeufs.

Ce deuxième opus continue dans le même ton que le premier: intrigue tendue, sexe et violence sont au rendez-vous, sur fond d'une civilisation transhumaniste toujours très crédible. On en apprend un peu plus sur les extraterrestres disparus, tout cela tourne bien.

J'ai trouvé toutefois que la fin traînait en longueur. De plus, le coup de Kovacs ayant finalement des scrupules et massacrant tout le monde, tout seul parce qu'il est très fort, était peu crédible. Pour cela, j'ai trouvé que Broken Angels était un cran en-dessous d'Altered Carbon, dans lequel Morgan nous servait déjà l'histoire de la vengeance finale (qui était déjà peu crédible). J'enchaîne quand même avec Woken Furies, ça reste plein de bonnes idées, mais je suis moins chaud qu'au début.