Wonderland

Posté le 29.08.2015

Wonderland est une bande dessinée autobiographique de Tom Tirabosco. Elle raconte son enfance, marquée en particulier par la présence de son frère handicapé, Michel (le célèbre musicien).

Tirabosco fait remonter l’histoire à la rencontre de ses parents, son père employé dans un hôtel romain, sa mère jeune touriste suisse fraîchement débarquée. C’est un beau début, plein d’enthousiasme et de romantisme. Ca ne dure pas très longtemps, car le frère arrive peu après.

La naissance de Michel est un choc, comme à chaque fois que la handicap fait irruption dans une vie jusque là paisible. L’époque et le milieu font que son handicap est particulièrement mal accepté, augmentant la souffrance de la famille. Finalement, Michel doit être opéré en Suisse. Tout la famille part à Genève et finit par y rester. A Meinier, pour être précis.

La vie n’est pas facile pour Tom. Non seulement, son frère prend beaucoup de place, mais c’est aussi un enragé de la vie, déterminé à surmonter son handicap, ce qui en fait un vrai rouleau compresseur. Sa colère intérieure ressort sous forme d’une nature assez violente. Au milieu de cela, survient la naissance d’un autre frère, Riccardo, dont on se demande quelle place il occupe dans la famille, tant il est absent de cette autobiographie.

C’est vers l’adolescence que Tom semble prendre son indépendance et s’éloigner de l’ombre de son frère. En tout cas, ce dernier apparaît soudainement beaucoup moins dans le BD. Tom s’affirme et commence à trouver sa voie.

Le livre se conclut par un très bel échange entre les deux frères aînés. J’ai beaucoup aimé Wonderland. De base, je suis déjà fan du dessin de Tirabosco. Le sujet m’a touché, surtout par les aspects liés au handicap et la fratrie, car c’est toujours une préoccupation pour nous entre El Hijo et La Hija. De plus, Tirabosco amène beaucoup de poésie et de sensibilité.