Tokyoland

Posté le 23.10.2009

C'est un peu calme sur ce blog en ce moment, en partie faute de matière, en partie parce que je me laisse distraire par des jeux idiots sur Facebook (voilà, c'est dit). Mais là, je viens de refaire un stock de DB à la Bibliothèque Municipale, donc il y a de nouveau de quoi chroniquer.

Commençons donc par Tokyoland, récit autobiographique d'un dessinateur qui part au Japon, en partie sur un coup de tête, pour suivre une Japonaise avec qui il est sorti quelque temps lorsqu'elle était en France. Arrivé là-bas, c'est plutôt la douche froide. Son amie japonaise est casée avec quelqu'un d'autre, il se trouve certes un job, mais c'est pas folichon, quant à ses rêves de mangas, il n'arrive à les accomplir que très partiellement, avec des boulots (très) temporaires d'assistant manga-ka.

En empruntant cette BD, j'avais l'image d'une autre BD en tête. Ceci dit, je l'aurais probablement empruntée quand même, vu que j'ai séjourné au Japon et que le thème me parlait donc pas mal. Le résultat est plutôt décevant. La BD montre bien peu d'aspects du Japon. On suit plutôt les ruminations de l'auteur, qui auraient très bien pu se passer n'importe où. Et comme ces ruminations sont de la profondeur de celles d'un gars qui glande après ses études, ça ne fait pas une matière très excitante.

J'ai donc trouvé ça très plat, et j'éviterai soigneusement le tome 2, s'il sort un jour.