Pachyderme, de Frederik Peeters

Posté le 09.03.2010

On pourrait dire que Pachyderme est une histoire d'espionnage, située en pleine guerre froide (1951), avec un traître à la solde des Soviétiques, manipulé à cause d'un passé nazi qu'il tente de cacher. Mais en disant cela, je risque de vous faire penser à un roman de John Le Carré, alors que cette bande dessinée de Peeters en est à peu près aux antipodes.

On pourrait alors dire que Pachyderme est un conte onirique, dans lequel la réalité se délite, et sur lequel vient se greffer une trame d'espionnage qui parvient, malgré tout, à avoir une certaine cohérence, si l'on parvient à accepter que tout se passe pendant le coma de l'héroïne, ce qui n'est qu'une hypothèse.

Pachyderme est donc une BD passablement bizarre, avec une vraie histoire, mais traitée de manière onirique. Cela fait parfois penser aux aventures de Jack Palmer, mais sans la loufoquerie associée. Ce n'est pas déplaisant, surtout quand on arrive finalement à une conclusion après en avoir pas mal douté, mais ce n'est pas non plus totalement enthousiasmant.