Océan, d'Ellis et Sprouse

Posté le 30.08.2012

Le premier contact avec une race extraterrestre est un thème fréquent en science-fiction. Et si cette race était en fait nos ancêtres et qu'ils n'étaient vraiment pas fréquentables? En spoilant un peu, c'est en résumé le thème sous-jacent de la mini-sérié Océan, parue en un seul volume en français, de Warren Ellis et Chris Sprouse. Sauf que cette idée n'est pas vraiment exploitée. Ce comic offre plutôt un genre de James Bond version "futur dans l'espace", avec un bel agent secret très fort qui séduit les femmes et fait tout péter à la fin, à prendre au second degré.

Pour le coup, c'est un peu décevant. L'idée est intéressante et j'aurais aimé qu'elle soit plus exploitée. De toute évidence, le but était plus le fun, en témoignent non seulement les diverses jamesbonderies, mais aussi la présence d'un éditeur de logiciels aussi puissant que méchant, avec son horrible système d'exploitation Doors. Tout est dit, ça ne donne pas dans l'humour glacial et sophistiqué. Une lecture rapide et quand même plutôt sympa.