Manabe Shima

Posté le 09.08.2015

J’ai récemment découvert avec un certain retard sur la musique et un plaisir d’autant plus grand, que Florent Chavouet avait écrit une autre bande dessinée à propos de son voyage au Japon, après Tokyo Sampo. Avant son départ, il décide de prendre des vacances dans une île assez isolée, peu touristique.

Il va être servi. Chavouet débarque sur Manabe Shima, une île d’environ 300 habitants, 1.5 kilomètres carrés et une activité essentiellement centrée sur la pêche. Peu de touristes et une culture assez idiosyncratique.

Si vous avez lu Tokyo Sampo, vous ne serez pas dépaysés. Chavouet décrit la vie sur l’île, ses habitants, avec détails, humour et tendresse. Les dessins ont un côté légèrement naïf qui les rends très poétiques. On découvre ainsi les différents lieux de l’île, ses traditions et ses personnalités marquantes. On en apprend sur les poissons, les insectes, les fruits et les légumes. On accompagne l’auteur dans diverses excursions, dont des parties de pêche. Sans oublier les thèmes secondaires récurrents, comme les gangs de chats et les petits crabes qui se promènent dans les pages du livre.

Difficile d’en dire plus, car il n’y a pas vraiment d’histoires. Juste plein de petites touches, qui finissent pas former une image amusante, drôle et touchante du séjour de Chavouet sur ce minuscule bout de terre japonaise. Je suis inconditionnellement fan. Ma nostalgie du Japon y est certainement pour quelque chose, mais cette BD a franchement tout pour plaire à ceux qui aiment les carnets de voyage.