Les Ignorants

Posté le 24.08.2012

Etienne Davodeau est auteur de bandes dessinées. Richard Leroy est vigneron. Davodeau lui a proposé un échange: pendant plus d'un an, ils découvriraient, de manière approfondie, leurs métiers respectifs. Le résultat est cette bande dessinée extraordinaire, dans tous les sens du terme.

Davodeau s'est donc mis à tailler la vigne, à l'asperger de produits divers (car, intérêt supplémentaire, Leroy pratique la culture biodynamique), à visiter des tonneliers, à goûter des vins à foison, etc. Leroy a dû lire d'innombrables bandes dessinées, il a visité une imprimerie, assisté à une réunion éditoriale, participé à des festivals de BD, etc. Chacun y a vraiment mis du sien. Et y a pris du plaisir. Les deux hommes ont compris qu'ils étaient des artisans et que leurs soucis et leurs valeurs étaient souvent pareils, même s'ils prenaient une forme différente.

C'est aussi une histoire qui se déroule à un rythme posé, loin de la frénésie de la ville ou de la vie de bureau. La vigne vit au fil des saisons, la BD au fil des cases et de l'inspiration de l'auteur. On retrouve les mêmes amitiés fortes entre vignerons qu'entre auteurs de BD. Les Ignorants c'est avant tout une magnifique histoire humaine, loin des valeurs superficielles de notre époque. Un livre en même temps touchant et passionnant, dont je vous recommande très chaudement la lecture.