Les complots nocturnes, de David B.

Posté le 29.10.2010

Après L'Ascension du Haut-Mal, j'ai eu très envie de lire d'autres bandes dessinées de David B. Ce dernier justement, dans son autobiographie, expliquait avoir créé des BD à partir de ses rêves, ce qui l'avait aidé à les apprivoiser. Les complots nocturnes est un de ces résultats (je ne sais pas s'il y en a d'autres). C'est un peu un recueil de nouvelles, mais en DB et où chaque histoire correspond à un rêve (il faudrait plutôt parler de cauchemar dans la plupart des cas).

Ce recueil rassemble donc 19 rêves. Je ne dirai pas que c'est sympa, parce que c'est plutôt glauque dans l'ensemble, mais c'est vraiment intéressant. Ce ne sont pas vraiment des histoires. Ce sont des rêves, avec tout ce que cela implique de situations improbables, de ruptures de continuité, d'invraisemblances et de fantastique. Donc, oui, ce sont des histoires quand même, mais souvent sans queue, ni tête, et c'est vraiment intriguant de voir ainsi des rêves couchés "directement" sur le papier. Une lecture étrange, mais fascinante.