Le sourire des marionnettes, de Jean Dytar

Posté le 05.12.2010

Le sourire des marionnettes est une BD atypique. Elle traite en effet d'un thème peu courant. L'histoire se passe en 1092, à la cour du Sultan d'Iran. Le "royaume" est déchiré par la dispute entre sunnites et chiites. Les sunnites ont pris l'avantage depuis que le Sultan est passé de leur côté. La résistance des chiites s'organise. Notable parmi les ces derniers, Hassan Ibn Sabbah, fondateur des Assassins. Le héros de la BD est Omar Kayyam, le poète, astronome et mathématicien perse. Il se trouve pris, malgré lui, dans les disputes de la cour. Qui plus est, ses vues étant relativement peu orthodoxes, il ne manque pas d'ennemis qui guettent le moindre de ses faux-pas pour lui causer du tort.

L'autre aspect étonnant de cette BD est le style graphique. Je ne suis, de loin, pas un spécialiste de l'art perse, mais le style du dessin m'a "paru perse". En tout cas, il est inhabituel et m'a semblé très bien coller au thème.

Je ne peux pas juger de la véracité, ni de l'intérêt historique de cette BD. Néanmoins, par l'originalité de son fond autant que de sa forme, je l'ai trouvée très rafraîchissante. Un joli détour exotique.