L'ascension du haut-mal, de David B.

Posté le 05.09.2010

David B. est un des fondateurs de L'Association, maison d'édition qui s'était mis en tête de renouveler la bande dessinée, il y a 20 ans de cela. L'ascension du haut-mal est une BD autobiographique, dans laquelle l'auteur parle de l'épilepsie de son frère aîné, de ce qu'elle a représenté dans sa vie et celle de sa famille. On suit toutes les tentatives des parents pour guérir leur enfant, et comment les autres enfants suivaient bon gré, mal gré le mouvement. David B. raconte aussi comment il a fui dans les rêves, les histoires, le fantastique, comment il s'est construit diverses protections.

Soyons clair, L'ascension du haut-mal est un BD qui est loin d'être drôle, il y a même des passages franchement tragiques. Ceci dit, c'est une histoire passionnante à lire, sans doute particulièrement pour moi qui suis touché par le monde du handicap via El Hijo. En plus, c'est une histoire extrêmement riche. En effet, l'auteur donne des explications pour chacun des mouvements et autres thérapies que ses parents ont suivis et essayés dans l'espoir de guérir leur fils aîné. Ce n'est souvent que quelques cases, mais on en apprend sur la macrobiotique, l'anthroposophie, les Rose-Croix et j'en passe.

L'histoire est servie par des illustrations remarquables, sombres comme le récit, mais qui l'accompagnent à merveille. Une excellente BD, une histoire touchante, une lecture vraiment recommandée (mais ne lisez pas ça un jour où vous êtes déjà déprimé, je vous aurai prévenu).