La brigade chimérique

Posté le 07.10.2011

Je ne suis pas un grand fan du genre super-héros, mais il m'arrive de le fréquenter quand même, surtout quand il s'aventure dans des directions originales, comme Top 10. Ou la Brigade Chimérique, dont j'avais entendu beaucoup de bien via Tonton Alias.

Cette bande dessinée en six tomes postule l'existence de super-héros européens au début du vingtième siècle, nés pour beaucoup des expérimentations de la Grande Guerre. Les personnages principaux sont un mélange de figures historiques et d'avatars de la littérature de l'époque. On y croise, en vrac, André Breton et les surréalistes, Gregor Samsa ou Monsieur Steele (futur Superman), et surtout les époux Joliot-Curie. Ici, par contre, point d'Hitler et de SS, mais le Docteur Mabuse et son armée de squelettes. Mabuse a besoin d'énergie pour construire son utopie raciale (un paradis pour super-héros): le sacrifice massif de Juifs la lui fournira.

Pas de fin heureuse dans cette bande dessinée. L'Europe sombre dans la guerre. Le golem de Prague quitte le vieux continent. Il s'embarque pour les Etats-Unis. De là, naîtra une nouvelle génération de super-héros, mais ceci est une autre histoire...

La Brigade Chimérique est une bande dessinée tout à fait remarquable. Les héros sont plus ou moins tous fous ou torturés par leur conscience ou leur loyauté. L'histoire est sombre, mais très bien menée. J'ai été scotché jusqu'à la fin, malgré la nature tragique de cette dernière.