Koma, de Wazem et Peeters

Posté le 14.02.2010

Koma est une bande dessinée en six tomes, qui raconte l'histoire d'une petite fille appelée Addidas (pas comme les chaussures) Emme. Le monde imaginaire dans lequel se déroule l'histoire est une de ces visions assez classiques de la science-fiction: une ville sans fin, gérée par une administration tentaculaire (mais ça devient plus original par la suite). Particularité de cette ville: il y a des cheminées partout. Le père d'Addidas exerce ainsi un métier sans surprise: ramoneur. Sa fille travaille avec lui, car elle peut se faufiler dans des petits conduits pour les nettoyer.

Mais Addidas a un problème: elle a comme des crises, pendant lesquelles elle tombe inconsciente. Cela ne dure généralement pas très longtemps. Son père est très inquiet, car cela lui arrive parfois dans les petits conduits dans lesquels elle se faufile et où il ne pourrait pas aller la chercher. Et c'est déjà ainsi qu'est morte sa femme... Les médecins n'ont aucune idée ce qui arrive à la petite fille.

Partant de là, le scénario devient de plus en plus bizarre, au fur et à mesure que le monde se révèle lui aussi plus étrange. Bizarre est vraiment le maître mot de cette BD. Le monde, l'histoire, les personnages, tout est franchement inhabituel dans cette BD, même si tout n'est pas original, et il est du coup bien dur de la résumer ou de la qualifier. Mais j'ai bien aimé. La petite Addidas est très attachante et l'histoire est plaisante. Comme je m'y attendais, finir une telle histoire n'est pas facile et le sixième tome est franchement étrange, bien que relativement cohérent par rapport au reste.

Une bien jolie BD, fort dépaysante.