Chroniques birmanes

Posté le 27.09.2012

On prend les mêmes et on recommence. Mais pas tout à fait. Voilà de nouveau Guy Delisle en vadrouille dans un pays riant et ouvert: la Birmanie. Toutefois, le contexte change. Cette fois-ci, il suit sa femme, médecin pour Médecins Sans Frontières. Il reste à la maison, travaille sur ses bandes dessinées et s'occupe de leur enfant. On voit donc pas le monde du travail, comme on le découvrait dans Shenzhen ou Pyonyang, mais plus la vie quotidienne des Birmans. Et c'est très bien aussi.

Mise à part cela, c'est vraiment la même formule. Comme elle est plaisante, je ne me plains pas du tout. Ce sont toujours des notes de voyage illustrées, alternant entre le comique et le nettement moins drôle, mais toujours instructives, qui donnent, au final, l'impression d'avoir touché du (bout du) doigt la vie dans le pays. Une lecture très agréable.