Aspic, détectives de l'étrange

Posté le 01.11.2011

Aspic est une BD en deux tomes. Elle connaîtra sans doute des suites, mais l'histoire est complète jusque là. L'action se situe vers la fin du XIXème siècle, dans les cercles de l'occulte. L'héroïne est une jeune femme en stage chez un détective privé, un choix de profession rare à l'époque. Elle doit d'ailleurs subir de nombreuses remarques et brimades. Cela ne l'empêche pas de s'attaquer aux enquêtes avec enthousiasme, ou tout du moins aux miettes que veut bien lui laisser son mentor.

L'intrigue commence avec la disparition d'une medium réputée, fréquentée par le tout-Paris. La résolution de cette affaire va entraîner les divers personnages à travers les bas-fonds de la capitale, sur fond d'occultisme et de fantasmagorie. Comme souvent dans cette veine, il y un mélange de personnages historiques et de personnages de fiction. Par exemple, le grand méchant communique avec le spectre de Javert.

L'histoire est plaisante, le dessin sympathique. Il y a un petit côté militant qui n'est pas déplaisant (droits de la femme, exploitation des ouvriers). L'histoire ne manque pas de rebondissement et se termine par un clin d'oeil bien trouvé. Un bon divertissement.