Ashrel

Posté le 17.11.2013

Via le site des Amis de la Maison d'Ailleurs, j'ai découvert qu'il y avait une dessinatrice de BD genevoise, nommée Valp, qui donnait dans la SF. Ni une, ni deux, je me suis rendu dans les Bibliothèques Municipales pour trouver ses oeuvres (deux séries à ce jour). Par ordre chronologique, j'ai commencé par Ashrel.

Ashrel est une série de médiéval-fantastique en quatre tomes. C'est aussi le nom d'un jeune orphelin. Tombé d'un carrosse lors d'une course-poursuite à travers une forêt, il a été recueilli et élevé par un drôle de gnome verdâtre. Ashrel n'est pas un enfant facile, en particulier à cause de son don de réveiller les morts. Néanmoins, la petite "famille" semble mener une existence relativement tranquille jusqu'à ce qu'ils viennent en aide à la princesse locale, qui fuit un mariage arrangé par sa mère.

Les événements s'enchaînent alors. Un certain nombre de personnages mégalomanes révèlent leurs plans, d'autres retrouvent leur passé, en particulier Ashrel. La trame globale n'est pas forcément très originale, mais elle est bien développée avec des personnages qui recèlent parfois des surprises et une fin ouverte inhabituelle en méd-fan (un genre plus habitué aux happy ends ou aux finals shakespeariens).

Le dessin est assez particulier, teinté de manga. J'ai bien aimé, mais je pense qu'il ne plaira pas à tout le monde. Laissez-vous tenter par l'expérience.


Aparté: cette série illustre parfaitement pourquoi je n'achète (presque) plus de BD. Quatre tomes, cela représente environ 100 francs (suisses). La durée de lecture totale est d'environ 45 minutes dans ce cas, car il y a relativement peu de dialogues. Pour ce prix-là, je peux acheter environ 6 livres de poches, ce qui équivaut à plusieurs jours de lecture. Il fut un temps où j'étais plus attaché au dessin, mais c'est passé. Reste la lecture et, sur ce point-là, la bande dessinée ne tient pas la comparaison. C'est un média trop cher et qui prend trop de place sur mes étagères. J'y reste attaché, mais l'emprunt me convient beaucoup mieux. Je me demande vraiment à quel avenir il est destiné, surtout au vu de la production pléthorique.